03/07/2014

choisir ses mots-clés pour le référencement de son site

choisir ses mots-clés pour le référencement de son site
Trouver les bons mots-clés pour son site
Il faut bien avouer que la recherche de mots-clés n’est pas une tâche des plus amusantes dans le référencement d’un site ou d’une page et c’est pourtant une étape décisive. Le choix, la pertinence et l’abondance des mots-clés contribueront ou pas à la réussite d’une page. Bien sûr, il est évident que les mots-clés à eux-seuls ne feront pas tout et qu’il faudra tout de même travailler le contenu pour les internautes en pensant un peu à ses moteurs bien-aimés J Si vous en avez les moyens, certains outils payants permettent d’avoir une liste de mots-clés très pertinente avec des statistiques très fournies et  ciblant uniquement les mots-clés les plus rentables. Si ces outils ne vous sont pas accessibles pour le moment, il existe des solutions gratuites, moins complètes bien sûr, qui vous demanderont par conséquent plus de travail. Comme chaque outil mérite d’être connu et/ou testé, je parlerais des 2 dans l’étude de cas.


Les principes fondamentaux de la recherche de mots-clés

Comment trouver des mots-clés ?

Les mots-clés sont encore aujourd’hui l’un des éléments piliers du référencement d’un site, sans eux et sans stratégie élaborée, un site n’aura que de faibles chances d’être visible et donc d’obtenir un bon retour sur investissement.
Il existe déjà des millions de mots-clés sur la toile et vous devez être en mesure de trouver ceux :

-          Qui correspondent le mieux au thème de votre activité,
-          Qui sont le plus souvent saisis par les internautes (intérêt),
-          dont la concurrence est moyenne dans les résultats de recherche (faisabilité) – sauf si vous avez les moyens de vos ambitions, bien sûr, réfléchissez avant pour ne pas perdre votre temps inutilement J car c’est au niveau du netlinking, que vous aurez du travail et qu’il vous faudra faire la différence.

Si vous réussissez à trouver une niche pas trop concurrentielle, représentative de votre activité et saisie par votre cible, alors c’est sans doute un bon point de départ !


Stop words, accents, singuliers, pluriels, fautes, ordre des mots

Tous ces points même s’ils semblent être du détail, sont en réalité essentiels pour les moteurs qui auront tendance à les traiter de manière différente selon les cas de figure.
Les stops words, les petits mots du style « le », « de »,  « la », « à » …etc, tout comme les accents (codés é pour le « é » et é pour le « è ») ne doivent pas être négligés. Et vous devez passer du temps et vérifier le rendu dans les serp avec ou sans stop words car une fois la page ou le site positionnée sur le mot-clé en question, il sera plus difficile et plus long de changer de mot-clé ou de faire machine arrière.


C’est quoi la longue traîne et pourquoi en tenir compte ?

Le principe est assez ancien et est né de la loi de pareto, aussi appelée loi des 20/80 qui a permis de mettre en évidence la règle suivante : « 20% des causes génèrent 80% des effets ». En référencement c’est un peu la même chose puisque les 20% de requêtes à fort trafic vont générer 80% d’expressions à faible trafic. La longue traîne désigne les requêtes à faible trafic sur un grand nombre d’expressions composées de plusieurs mots. A l’inverse, la courte traîne, ce sont des requêtes à fort trafic sur très peu d’expressions composées d’un ou deux mots. 
Avec Hummingbird, c’est clairement les mots-clés de longue traîne qui sont mis en avant et donc un excellent moyen d’augmenter sa visibilité dans les résultats de recherche. Les moteurs de recherche devenant de plus en plus des moteurs de réponses, vous aurez plus l’opportunité de ressortir sur ce type de requête, et si Google n’a pas déjà affiché la réponse dans la serp, d’avoir quelques internautes qui cliquent sur votre lien !
Pour l’appliquer, il n’y a aucun mystère, il sera nécessaire de travailler ses mots-clés, ses contenus et tous ses titres et balises d’entête.

La longue traine pour optimiser le référencement d'un site
La longue traine pour optimiser le référencement d'un site
source : oseox



La sélection des mots-clés, un compromis entre faisabilité et intérêt

Cette étape consiste à estimer la difficulté de mise en place d’un mot-clé.  Choisir un mot-clé non tapé par les internautes, c’est disons-le franchement : 0 visites à  0 trafic à 0 conversions, 0 donc
sur toute la ligne ! Pas très rentable tout çà, me direz-vous !

Pour optimiser la recherche de mots-clés, avoir un rapide aperçu et ne retenir que les mots réellement concurrentiels, il est utile de préfixer ses requêtes dans le moteur par allintitle ou allinanchor, qui signifie, respectivement, présence du mot-clé dans la balise title, et dans le lien texte d’ancre des résultats du moteur. Attention à ne pas utiliser la commande intitle qui ne prend en compte que le premier mot, à l’inverse de allintitle qui tient compte de tous les mots. Mettre le mot-clé entouré de « mot clé » permet de réaliser la recherche des mots dans cet ordre-là.

Commandes à saisir dans la barre de recherche                    allintitle : « mot clé »
                                                                           allinanchor : « mot clé »       

On continue ensuite sur la méthode de calcul classique et manuelle si l’on ne dispose pas d’outils payants performants capables de générer le tout en un rien de temps ! 

La faisabilité

§         Détermine la rapidité du positionnement, le niveau de difficulté d’un mot-clé,
§         Permet de vérifier le degré de concurrence,
§         Le volume de recherche de chaque requête est visible dans le moteur Google,

Plus de  100 000 000 de résultats :   0  - Faisabilité faible 
De 50 à 100 000 000 de résultats :   5
De 10 à   50 000 000 de résultats : 10
De 1   à   10 000 000 de résultats : 15
Moins de   1 000 000 de résultats : 20  - Faisabilité élevée

ð     A l'aide des outils, rechercher ensuite d'autres termes associés à chaque mot-clé
ð      Etablir une liste
ð      Sauf si vous êtes armé pour et prêt à investir du temps, optez de préférence pour les mots-clés faisables et moyennement faisables

L’intérêt

§         Détermine le niveau d’attachement qu’ont les internautes envers une requête,
§         Permet de connaître le nombre de recherches mensuelles sur la requête en question,
§         L’interprétation de cette donnée va dépendre de votre activité et de la thématique que vous visez : si le nombre de recherches mensuelles est < 200 mais que celles-ci vous ramènent plus de clients que de prospects alors le jeu en vaudra largement la chandelle !
§         Le niveau de concurrence ne vous sera utile que si vous envisagez un référencement payant, sinon il ne vous servira pas ou peu dans votre étude.

Moins de            1 000 résultats :     0    - Intérêt faible
De   1 001  à    10 000 résultats :      5
De 10 001  à    50 000 résultats :    10
De 50 000  à  100 000 résultats :    15
Plus de          100 000 résultats :    20   - Intérêt élevé

ð      il faudra ensuite vérifier la concurrence dans les serp pour chaque mot-clé, voir s’ils ne sont pas face à de grosses enseignes
ð      Il est évident que cette étude de cas ne représente qu’un échantillon de l’étude globale


Outils générateurs de mots-clés et conseils techniques


Densité pondérée et co-occurences

Autrefois, les moteurs de recherche privilégiaient le nombre d’occurrences d’un mot dans une page. Cette époque est révolue mais peut-on pour autant dire qu’une certaine densité permet de bien se classer dans les pages de résultats ? Ce principe n'est plus valable depuis longtemps puisque beaucoup de sites se classent sans indice de densité minimale dans les serp. En revanche l’inverse n’est pas vrai, si la densité d’un mot-clé dépasse un certain seuil, vous pourrez être passible d’une pénalité pour keyword stuffing. Qu’en est-il de la densité pondérée, à savoir le nombre de répétitions d’un mot-clé dans une page affecté d’un poids variant suivant son emplacement (balise title, balise entête, contenu …etc) ? L’information apportée est intéressante dans le sens où elle permet d’évaluer grossièrement le contenu seo d’une page et vérifier quel mot-clé domine sur celle-ci. Personnellement, je vois plus cette information comme un outil seo aidant à l’optimisation on-page plutôt qu’une donnée strictement exacte au sens du terme (les sites Alyze.info et Yakaferci.com apporte quelques valeurs, à noter que les données et valeurs affichées sur les 2 interfaces différent, les méthodes de calcul semblent différentes).
Quoiqu’il en soit la densité pondérée n’est pas complètement correcte puisque l’outil ne prend pas en compte le regroupement de mots de la même famille, ce que l’on appelle plus précisément la lemmatisation (remarque suggérée par O. Duffez ). Lemmatiser un mot consiste à le décliner dans ses différentes formes comme par exemple avec le mot Voyage à voyageur – voyager – voyages. Pour rendre le résultat encore plus précis, il faudrait aussi tenir compte des termes co-occurents (exemple : avion à aéroport – décollage – vol). Mais seul un outil perfectionné de traitement du langage naturel permettrait d’obtenir ces résultats pertinents.


Comment placer les mots-clés dans son contenu ?

Nous venons de voir précédemment que Google n’accorde pas la même importance aux mots-clés dans une page selon qu’ils se trouvent dans la balise title ou bien dans le contenu textuel, mais aussi dans un précédent article l’importance de l’optimisation seo on-site .

Alors quels mots-clés placer dans quelles balises pour optimiser le référencement de ses pages ?

Balise Title : mot-clé le plus important – requête phare
Catégories 1er niveau : mots-clés importants représentant les thématiques de chaque catégorie
Balise H1 : mots-clés co-occurrents, synonyme
URL : mots-clés co-occurrents, synonyme
Balises H2-H6 : mots-clés de longue traine
Contenu textuel : mots-clés de longue traine

Quels sont les solutions et outils pour génèrer des mots-clés ?

Les idées
Les forums
Les commentaires et avis
Les fautes d’orthographe
Les personas
Les mots-clés des concurrents (balise meta keywords ou semrush)
Les recherches associées dans les serp

Les modules d’autocompletion
§         Google suggest

Les bases de données
§         Ubersuggest
§         keywordtool.io
§         semrush 
§         wordtracker
§         keyword discovery
§         seo book
§         Thefreedictionnary
§         Wordstream
§         Google webmaster tools
§         Google analytics

Les tendances
§         Google Trends et Google Insights

Les générateurs de mots-clés
§         Adwords
§         Myposeo
§         Yooda webtools et Yooda suggest 
§         Rank Tracker de seo powersuite

Les outils maison
§         Script php de Johan Puisais 

Quelques conseils de base pour bien démarrer ?

§         Il est bon de commencer par des mots-clés génériques, de préférence, pour avoir un choix plus large, vous affinerez ensuite à l’aide des propositions des outils.
§         Historiser la liste de tous les mots-clés dans un document que vous garderez précieusement et que vous mettrez régulièrement à jour.
§         Bien s’imprégner de la thématique au départ
§         Les mots-clés de la balise title sont très importants, ils doivent être sélectionnés avec soin
§         Pour chaque landing page, catégorie-silo, vous devrez définir le mot-clé spécifique qui caractérisera chaque catégorie pour optimiser au maximum leur visibilité
§         La liste de mots-clés idéale n’existe pas, çà en rassurera plus d’un J
§         Bien au contraire, elle va se façonner avec le temps et au fur et à mesure des statistiques (google webmaster tools, google analytics)
§         Prévoir du temps sur cette étape ultime (il est clair qu’une heure ne suffira pas :)

Mise en application avec un cas pratique

Je souhaite ouvrir prochainement une boutique en ligne de tongs (pourquoi pas ? ) Tout d’abord, l’auriez-vous écrit de cette façon ? Parfait mais cette unique écriture ne suffit pas, il faut rechercher aussi les fautes que les personnes peuvent faire sur ce mot et toutes les variantes d’écriture possibles existant pour le terme "tong".

Différentes écritures et associations
Donc je saisis « tong » dans ma barre de recherche pour essayer d’en savoir plus sur les différentes écritures. Je trouve un lien vers l’incontournable wikipédia qui me donne les équivalences suivantes : tongue, tongo, nu-pied, sandale, claquette et gougoune (terme québecois très sympa J )
Si j’essaye « tongue » dans google search, je n’obtiens pas grand-chose qui ait rapport avec ma tong à moi, donc j’essaie un terme plus précis « tongue femme », et là impeccable, j’obtiens des résultats intéressants : boutiques en ligne, adwords. Tongo ne m’apporte rien. Malgré les apparences, le mot-clé « gougoune » semble intéressant puisque les résultats des serp sont bien en rapport avec le sujet, la concurrence est moindre et il semble y avoir peu de boutiques en ligne, mais il faudra tout de même vérifier dans les adwords que ce mot-clé est souvent tapé (au Québec certainement !)
A ce stade, j’ajoute sur ma liste : tong – tongue – nu-pied –sandale – claquette – gougoune

Je peaufine mes résultats en recherchant d’éventuels synonymes sur crisco  http://www.crisco.unicaen.fr/des/  Rien ne retient mon attention

Google Trends
Le mot-clé ne semble pas subir de chute anormale de trafic et est même plutôt « en forme ».

Google Trends : examiner les tendances
Google Trends : examiner les tendances de mots-clés


Google Suggest , autocomplétion
La barre de recherche Google me permet de récupérer de nouveaux termes et je les intègre à ma liste initiale.



Google Recherches associées
Un petit arrêt dans les related searches pour tenter de récupérer encore plus de mots-clés.



Ubersuggest / keywordtool
Passage obligé dans cette base de données incontournable. Ici, il n’y a pas d’autres solutions que d’éplucher un à un chaque résultat pour retenir les expressions les plus intéressantes pour votre liste. On peut noter que l’outil keywordtool.io présente les mêmes résultats avec en plus des choix « lettre alphabétique + mot-clé ». Ubersuggest affiche le résultat « mot-clé + blanc » que ne semble pas afficher keywordtool.io. Faîtes les 2 solutions pour ne pas passer à côté du « mot-clé en or » J

Ubersuggest, l'outil base de données de mots-clés
Ubersuggest, l'outil base de données de mots-clés
Keywordtool.io, une base de données pour rechercher des suggestions de mots-clés
Keywordtool.io, une base de données pour rechercher des suggestions de mots-clés

Wordtracker
Bon, les résultats ne sont pas très intéressants entre le calendrier chinois tong shu, le musicien tong tiga et la direction générale des impôts tong cuc thue, on peut espérer mieux, je retiens tout de même « tong kickers ».

WordTracker, outil de recherche de mots-clés
WordTracker, outil de recherche de mots-clés

Semrush
Un outil incontournable, payant soit mais très sophistiqué qui apporte un gain de temps certain !
J’intègre les déclinaisons plurielles que me propose l’outil, elles ne doivent pas être négligées.

Semrush, outil de proposition de mots-clés et d'étude de la concurrence
Semrush, outil de proposition de mots-clés et d'étude de la concurrence

Yooda webtools / Yooda suggest
Encore un outil très bien fait qu’on ne présente plus et qui permet d’optimiser et de simplifier ses recherches.

Yooda Suggest , l'outil de yooda de suggestion de mots-clés (en bêta)
Yooda Suggest , l'outil de yooda de suggestion de mots-clés (en bêta)

Myposeo
Toujours dans le payant, un outil complet et très performant.

Mypose, outil générateur de mots-clés
Mypose, outil générateur de mots-clés


Seocockpit
On a beaucoup parlé de cet outil sur la toile, j’ai visionné la vidéo et çà m’a l’air d’être un gain de temps considérable dans le choix des mots-clés.

Seocockpit, l'outil "gain de temps" dans la recherche de mots-clés
Seocockpit, l'outil "gain de temps" dans la recherche de mots-clés

Google Webmaster Tools
On oublie trop souvent cet outil qui peut ramener beaucoup d’idées de mots-clés puisque ce sont les saisies des internautes.

Les statistiques et rapports de mots-clés à exploiter sur google webmaster tools
Les statistiques et rapports de mots-clés à exploiter sur google webmaster tools

Google Analytics
Malgré le taux impressionnant de Notprovided, il est possible de récupérer encore quelques idées.


Google Adwords
Préalablement, vous aurez pris soin de croiser toute la liste que vous venez de constituer afin d’obtenir encore plus de termes. Vous aurez peut-être une liste très longue mais la dernière étape de tri sera la pour retirer tous les cas non pertinents.
On termine bien évidemment par l’ultime outil de planification des mots-clés pour récupérer au passage d’autres termes mais aussi pour vérifier le volume de recherches mensuelles afin de savoir si les mots-clés que l’on a sélectionnés sont souvent tapés par l’internaute. Donc dans cette étape, on récupère de nouvelles idées et on les ajoute à notre liste de départ. On retire les cas avec des « - » c'est-à-dire les mots-clés non tapés et ceux dont le volume est inférieur à 300, c’est le seuil que je me suis fixée mais vous pouvez bien évidemment en fixer un autre, tout dépendra des objectifs que vous souhaitez atteindre. Ensuite vous téléchargez cette liste sous excel pour continuer votre sélection.

Adwords, l'outil de planification des mots-clés pour rechercher les saisies des internautes
Adwords, l'outil de planification des mots-clés pour rechercher les saisies des internautes


Dernière étape de sélection, exploitation de la liste excel
On détermine les indices de faisabilité et d’intérêt en fonction des tranches ci-dessous. En additionnant ces 2  facteurs, on obtient un niveau de difficulté plus réaliste.
Je garde les termes les plus forts (indices sur fond vert) pour la balise title et les catégories de 1er niveau. Tous les autres termes seront répartis dans les balises d'entête et le contenu textuel. 
Remarques : cette liste ne comporte qu’une partie des mots-clés.

INTERET

Moins de            1 000 résultats :     0  - Intérêt faible
De   1 001  à    10 000 résultats :     5
De 10 001  à    50 000 résultats :   10
De 50 000  à  100 000 résultats :   15
Plus de          100 000 résultats :    20  - Interêt élevé


FAISABILITE

Plus de  100 000 000 de résultats :   0  - Difficile
De 50 à 100 000 000 de résultats :   5
De 10 à   50 000 000 de résultats : 10
De 1   à   10 000 000 de résultats : 15
Moins de   1 000 000 de résultats : 20  - Faisable




Conclusion

Cette étude ne représente qu’un échantillon de la recherche globale du mot-clé qui serait beaucoup plus longue à réaliser. Il est évident que chaque étude de mot-clé est plus ou moins complexe suivant la concurrence, le volume de résultats, la thématique et la cible visée. C’est la raison pour laquelle, avant d’attaquer une étude globale de mots-clés, il est préférable de commencer par réaliser une étude d’impact préalable.

  


Licence Creative Commons
Choisir ses mots-clés de khou est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.pole-position-seo.com/2014/07/choisir-ses-mots-cles-pour-le-referencement-de-son-site.html.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://www.pole-position-seo.com.