31/10/2013

Comment réussir son linkbuilding ?


Les mises à jour perpétuelles du filtre Penguin nous amènent inévitablement, telles des boules de bowling jetées dans des jeux de quilles, à remettre régulièrement en question notre stratégie de linkbuilding
Ce qui marchait avant une mise à jour, peut être remis en cause le jour d’après. Quelles sont  les chances qu’un site white hat soit sanctionné ? C’est un peu comme si nous avions tous une épée de Damoclès au-dessus de nos têtes. 
Nous allons, dans cet article, essayer d’éclaircir un peu les choses afin de limiter les dégâts, en rappelant tout ce qu’il est possible de faire aujourd’hui en netlinking pour tenter d'atteindre les meilleurs places et tout ce qu’il vaut mieux jeter à la poubelle. Bien évidemment tous vos commentaires pertinents sont les bienvenus car fort heureusement je ne prétends pas détenir la science infuse du seo : )


Quelle stratégie de liens adopter ? 

La Typologie des liens


Quelle allure doivent avoir les backlinks ? Comment paraître naturel et ne pas avoir l’air suspicieux ? Excusez ce langage un peu spécial mais dorénavant on est tous logé à la même enseigne et l’on est tous un peu suspect aux yeux de Google … la réalité est parfois difficile à entendre !

En provenance de domaines de confiance

Le premier conseil concerne de façon évidente la qualité des domaines d’où sont issus les liens. Plus vos liens proviendront en majorité de domaines trustés dotés d’un bon Trustrank , plus votre site bénéficiera d’un bon positionnement. Si ce n’est pas le cas, il faudra donc s’efforcer d’aller dans ce sens afin de construire petit à petit un netlinking de valeur sûre.

Issus d’un grand nombre de domaines distincts

Le deuxième conseil est sans doute de multiplier le nombre de domaines référents et pertinents, et non le nombre de backlinks. Si vous augmentez de manière considérable le nombre de backlinks pour un même domaine, vous serez plus exposé, excepté dans certains cas que nous aborderons en fin d'article.
Un grand nombre de liens venant de sites peu trustés avec un faible PR doivent vous alerter car ils peuvent nuire très gravement à la santé de votre site. La solution est dans ce cas-là toujours la même : essayer de contacter le webmaster pour supprimer le lien sinon en faire la demande à Google grâce à  l’outil de désaveu.
Il n'y a pas de proportions idéales mais le tout est de rester dans la limite du raisonnable, disons que mille liens par domaine référent, çà commence à peser.  Bien évidemment la croissance ne sera pas la même suivant que vous êtes un blogger ou une boutique en ligne.

Etre en cohérence avec la thématique du site source

Pour qu’un lien soit bénéfique, et apporte un maximum de poids dans l’évaluation de la popularité d’une page ( pagerank ), la page cible doit pour cela  appartenir au même corpus que la page où il se trouve. Si le thème diverge, et le corpus est différent, il n’y aura aucun impact sur le positionnement de la page source, en revanche si la page source est très bien classée et possède le même corpus que la page cible, cela aura pour effet direct d’améliorer le positionnement de la page source.

Ne pas être uniquement redirigés sur la home

Il est également préférable de ne pas rediriger tous ses liens sur la page d’accueil qui récupère du coup toute la popularité mais de penser à donner aussi un peu de poids à vos pages profondes, l’idéal étant 1/2 vers la home et 1/2 vers les pages profondes.

La page source ne doit pas contenir trop de liens sortants

Il apparaît logique qu’une page contenant un trop grand nombre de liens, ne pourra produire en sortie qu’un jus de liens de qualité extrêmement pauvre et par conséquent celui que récupérera votre page en retour sera moindre et inefficace dans l’augmentation de sa popularité.

Ne pas être issus de liens sitewide (footer + marges)

Un autre aspect important est d’éviter au maximum les liens sitewide (liens présents dans le footer ou les marges d’un site) et de préférer les liens présents dans des contenus textuels riches. Les liens sitewide sont plutôt considérés actuellement comme toxiques car ils peuvent être la cause de génération d’un très grand nombre de liens et donc entrainer la sanction Penguin. Effectivement Google voit ce type de liens d’un très mauvais œil du fait qu’ils puissent se retrouvés sur un très grand nombre de pages.

Ne pas être entièrement en Dofollow

Arborer un profil naturel passe aussi par le fait que tous vos liens ne doivent pas être suivis mais attention à ne pas être trop radical non plus : 20% des liens en Dofollow n’est pas une solution des plus optimisées pour le référencement et votre profil sera plutôt considéré comme artificiel du fait de la trop grosse présence de liens Nofollow. Un rapport correct serait à titre d’exemple : 20% de Nofollow.

Quel est l’intérêt du Nofollow ?
  • Il apporte de la crédibilité et de la confiance à un site
  • Il permet de présenter un profil plus naturel
  • Concrètement, il diminue les risque de pénalités Penguin
Quel est la contrepartie ?
  • Les liens ne sont pas suivis par les robots
  • Les liens n’apportent donc aucun jus de liens aux pages cibles correspondantes mais ils sont pris en compte dans le calcul du jus des autres liens en dofollow. 

Etre en progression constante

Cet aspect ne doit pas être négligé non plus car il envoie à Google un signal plutôt négatif l’informant que la quantité de liens de votre site a stoppé les machines. Cet état peut signifier, pour lui, que votre page n’est plus intéressante et donc votre site non plus. C’est pourquoi il faut veiller à développer sa stratégie de linkbuilding sur du long terme et de manière régulière pour ne pas envoyer de mauvais signaux à Google.

Le contenu web


Saviez-vous que votre contenu est en réalité votre vrai point fort pour votre stratégie de liens ? Il vous faut donc l’exploiter au maximum mais de quelle manière ?

Multiplier le nombre de pages

Il est évident qu’un site ou un blog qui ne produit plus aucun contenu a peu de chance d’intéresser son audience dans la durée, ce qui entraînera certainement à termes une baisse de trafic et inévitablement une baisse de visibilité. Le calcul est mathématique !
Il paraît donc indispensable de produire du contenu, des articles sur des sujets divers mais suscitant un certain intérêt chez les internautes. Cette action aura par ailleurs un effet côté technique car elle stimulera le passage des robots.
Attention à ne pas tomber dans l’excès et à produire pour produire, l’essentiel est, à mon avis, d’aller à son rythme, d’être régulier et de maintenir un cap tout en captant l’attention de son auditoire ! Un exercice à vrai dire pas si simple que cela. Pour des thèmes de fond, mieux vaut un contenu intéressant moins souvent, qu’un contenu peu pertinent et très fréquent, pour les sujets d’actualités, c’est différent car l’objectif est la primeur de l’information et il faut être le premier à la diffuser.
D’une manière générale, si votre stratégie de production de contenu est bien menée (mise en avant sur les plateformes sociales), elle aura l’avantage de déclencher facilement des liens.

Créer des contenus intemporels

Il faut ensuite veiller à créer des contenus qui durent, si possible assez longtemps dans le temps ou bien écrire beaucoup d'articles d'actualités brèves. Effectivement, les contenus d’actualités ou d’informations éphémères sont des contenus qui périssent assez vite et une fois que tout le monde a assimilé l’information, la page associée ne recevra malheureusement plus de liens. Tandis qu’un article sur un sujet de fond très large aura plus de chance de voir sa quantité de backlinks progresser. Certains articles datant d'ailleurs d’il y a plus d'un an déjà sont encore parfaitement adapté à la situation actuelle et peuvent espérer un renouveau voire une seconde vie !

Actualiser les pages existantes

Un autre élément important à prendre en considération lorsque l’information présente sur les articles évolue, il paraît tout à fait logique de rectifier et mettre à niveau le contenu des articles qui ne le sont plus. Si vous ne le faîtes pas, vous prenez le risque de ne plus recevoir de liens sur ces pages. Et il serait dommage de ne pas profiter de l’ancienneté et de la popularité de ces pages bénéfiques pour votre site.

Les techniques de netlinking


C’est un point majeur très abordé ces temps-ci du fait de l’incertitude actuelle qui règne sur les méthodes à employer pour mettre en place des liens. Essayons de faire le point sur ces actions et  ne retenir que celles n’engendrant pas de risque de sanctions. D’une manière générale, il faut retenir que toute technique doit être utilisée à petite dose (un peu comme avec les choses que l’on aime bien !)

Les annuaires de qualité  

Je pense qu’il est inutile de perdre son temps à soumettre son site sur une multitude de petits annuaires de qualité médiocre. Il est préférable de se concentrer sur la pertinence des annuaires (pagerank élevé, bon trustrank, de même thématique).
Les plus réputés sont : Webrankinfo, Gralon, Indexweb, Costaud, Infinisearch, net-liens, … mais bien sûr il en existe d’autres très bons.

Les commentaires de blogs

Ils sont un excellent moyen de récupérer quelques backlinks (dofollow ou nofollow) à condition de cibler des sites de confiance, d’avoir lu l’article, d’avoir été intéressé par celui-ci et de proposer un commentaire instructif, spontané à la hauteur de l’article sinon il vaut mieux vous abstenir !

Les signatures de forum

Là encore, elles sont à manipuler avec intelligence et parcimonie. Le mieux est tout de même d’être un minimum impliqué dans le forum, vous en tirerez ainsi un meilleur profit, les personnes du forum viendront plus visiter votre site. Mais attention, il faut être extrêmement vigilant avec ce type de liens, car si vous avez une centaine de messages raccrochés à votre commentaire, c'est une centaine de backlinks identiques qui seront ainsi générés et raccrochés à votre site. Que pensez-vous de ce profil ? Un peux suspicieux pour Penguin non ?
Cette technique est considérée actuellement comme la technique idéale : 100% Dofollow White Hat ! Mais elle demande un investissement considérable de pertinence et de disponibilité ! Donc si vous avez du temps ou de l’argent ! (pour ma part j’ai du temps !). On l’appelle aussi link earning.
Les différents moyens : infographies, sondages, articles pertinents ou « coup de gueule », concours, interview, traduction d’articles étrangers, tutoriels, guides, conférences, tests, analyses … etc

Les communiqués de presse

Ils sont à utiliser avec précaution du fait des abus qu’il y a eu sur ce type de liens. D’autre part il faut savoir, que les internautes sont de moins en moins intéressés par ce genre de support. Donc soyez vigilant et ciblez des sites de bonne qualité.

Les vidéos

Elles peuvent jouer un rôle dans votre référencement. En indiquant de bons clés dans les tags et un lien dans la description, vous récolterez un lien nofollow agrémenté de mots-clés, donc une nouvelle source de trafic potentiel pour votre site.

Le guest posting

Une technique couramment employée permettant à un auteur de rédiger un article sur un autre blog que le sien. C’est en quelque sorte un échange de bons procédés, le site émetteur reçoit un article et l’auteur reçoit un lien dofollow. Cette technique est également bénéfique au niveau trafic car elle permet un échange mutuel des deux sources. Les simples précautions à prendre seraient de ne pas chercher à dissimuler l’auteur et de ne pas reproduire cette action trop régulièrement pour ne pas trop augmenter le nombre de backlinks issus d’un même domaine.

Les liens fournisseurs

Egalement une excellente solution si vous avez des fournisseurs car c’est un lien dofollow et non suspicieux !

Les liens des concurrents

Une solution pas très sympathique : ( me direz-vous ! En tout état de cause, considérez que vous ne faîtes que prendre des idées et quelques cas seulement car si le concurrent est bien chargé côté netlinking, vous ne pourrez pas scanner tous ses liens, surtout si votre outils d’audit seo est gratuit !

Les sites de veille

Ce type de site a, là encore, un double intérêt, car d’une part il vous apporte un lien de qualité (dofollow ou nofollow, cela dépend du site) et d’autre part une source de trafic importante. En revanche, il faut passer par une validation manuelle et les articles médiocres ou passables peuvent être recalés ! Les sites de veille très connus sont : Secrets2moteurs , VeilleSEO, …etc

Les liens partenaires

Ce moyen permet de récupérer des liens supplémentaires mais attention au respect de votre thématique (sinon c’est la sanction P… ?) L’échange de liens s’il est réalisé dans une faible proportion ne posera pas trop de soucis, mais à mon avis, il ne doit pas être systématique pour chaque partenaire. Il faut donc varier sa stratégie : un lien contre un service (mais pas de paid link !)

Les sites amis

Réaliser des liens depuis des sites dont les propriétaires font partie de vos cercles de connaissances est encore une autre façon d’obtenir des backlinks pertinents et très bien placés.

Les micros réseaux de site

Ce principe rejoint celui de la linkwheel qui comme son nom l’indique est un réseau de sites en forme de roue, avec au centre le money site et à l’extérieur les mini-sites qui gravitent autour du money site, telles les planètes autour du soleil (comme c’est beau ! Euh non pas à ce point !). Chaque mini-site pointe sur le mini-site suivant, excepté le denier qui ne fermera pas la roue et ne pointera sur aucun. Puis pour finir, chaque mini-site pointera sur le site principal, voilà vous apercevez la roue j’espère ! Une technique qui peut marcher si celle-ci est bien conçue, à savoir la plus naturelle possible, cela implique donc d’héberger chaque site sur des classes C différentes, sinon cette opération me semble bien compromise ! Et puis admettons que vous y parveniez, cette solution ne sera pas de tout repos car il faudra développer chaque site en publiant régulièrement du contenu ! Etes-vous prêt à supporter cette cadence ? (ah moins d’être subtile et d’automatiser tout çà, pas très propre : ( 

Les réseaux sociaux

Ce type de lien peut s’avérer être très bénéfique, de façon évidente, au niveau du trafic, mais côté référencement qu’en est-il ? Malheureusement aujourd’hui, rien ne permet d’affirmer de façon formelle que les liens provenant de ces plateformes ont un impact direct sur le positionnement des pages dans les moteurs de recherche (attention à la confusion, on ne parle pas d’authorrank  qui est un critère essentiel de référencement, ici on parle de liens provenant des réseaux sociaux). En revanche, j’ai pu remarquer des résultats étonnants pour certains sites  disposant d’une multitude de liens en provenance de plateformes telles que Scoop it, Pinterest qui parvenaient à un très bon classement dans les serp. Serait-il possible que ces réseaux transfèrent une partie de leur confiance aux sites liés ? Mais aucune popularité ne peut être transmise de ces plateformes puisque tous ces liens sont, pour la plupart, en Nofollow, exceptés les liens provenant de Google+ évidemment !


Le maillage interne du site


Commençons par rappeler qu’un bon référencement débute tout d’abord par l’optimisation on-site d’un site : pas la peine d’aller plus loin, si la structure interne n’est pas optimisée pour le SEO.
Je ne vais pas rappeler ici tous les critères on-page , le principe d’optimisation des balises et la méthode de référencement d’un site, que nous avons déjà abordé dans de précédents articles.
Avant de penser linking externe, vous devez raisonner linking interne. Cela peut paraître anodin mais c’est ce premier linking qui va apporter un peu de poids à vos pages internes.
Le maillage interne classique est déterminé par l’arborescence générale du site défini au niveau de la Home. N’oubliez pas que toute page profonde dont le lien est présent sur la home recevra plus de jus de liens puisqu’à seulement un niveau de la page d’accueil.
Pour renforcer le maillage du site, il est possible d’intégrer un maillage plus approfondi dit « en silo » ou « siloing », dont le principal but est d’enrichir le champ sémantique d’une page en particulier à l’intérieur d'un silo : la landing page.
Techniquement, le principe est plutôt simple car il consiste à faire pointer certaines pages de même thématique vers la « landing page » du silo. Cette solution a pour but d’améliorer la popularité et la confiance de la landing page mais aussi d’obtenir un meilleur classement de celle-ci dans les serp, sur un certain nombre de requêtes !  

Stratégie de netlinking et linkbuilding
Stratégie de Netlinking

Informations pour intégrer l'infographie sur votre site
Image source à télécharger :    http://www.pinterest.com/pin/381257924675955594/
Lien associé à ajouter :   http://www.pole-position-seo.com/2013/10/linkbuilding-mettre-en-place-le-netlinking-de-son-site.html


Les ancres de liens


To be or not to be optimized , that is the question ? Et je dirais même que le sujet a fait couler beaucoup d’encre ! Et pour cause, ces ancres sont, en partie, responsables, de la pénalisation de beaucoup de sites. Mais alors, quelle stratégie faut-il prévoir pour les ancres de liens ? Quelle répartition faut-il envisager ? N’allez pas chercher dans les guidelines de google, il n’y a rien de précis !
D’après mes recherches sur le sujet, la meilleure solution serait sans doute une répartition homogène de tous les types d’ancres existants, ce qui donnerait la répartition suivante :

Ancres optimisées  20 %  
  • EMA : Exact Match Anchor       
  • EMK : Exact Match Keyword   
Ancres non optimisées  80 %  
  • Marque - Branding
  • Nom du site
  • Url 
  • Termes génériques  (« voir le site », « ici », « cliquez-ici », »lien », »source », …)

Concernant le placement des ancres, attention à réserver les ancres optimisées pour les contenus textuels, le nom du site, la marque, l’url et les ancres génériques peuvent-être utilisées n’importe où vu que ce sont des ancres non optimisées. En ces temps de Penguin, il n’est pas non plus très recommandé de multiplier les liens identiques dans un même contenu. Si vous le faîtes, vous devrez alors absolument utiliser des ancres différentes, sinon à mon humble avis, cela sera considéré comme de la suroptimisation.
De même seul le premier lien sera suivi et sera en Dofollow, tandis que les autres devront être en Nofollow.

Les liens protecteurs


Ce sont des liens provenant en général de sites de confiance qui permettent grosso modo d’être protégé des attaques de Penguin.

Comment peut-on les différencier ?

  • Leur PR avoisine ou dépasse 5, et leur Trust Flow dépasse souvent 70
  • Ils ont peu de liens sortants
  • Ils sont fréquemment mis à jour (nouveaux contenus, contenus actualisés, nouveaux liens entrants)
  • Ils sont, en termes de liens, fréquemment la cible d’autres sites trustés,
  • Ils ont leur propre notoriété

Quelle est l’utilité de ces liens pour un site ?

  • Les sites qui profitent de ses liens sont ainsi plus à l’abri de la menace Penguin,
  • Les sites peuvent ainsi mieux résister à une negative seo impliquant une injection directe de milliers de liens artificiels ,
  • Les optimisations internes du site sont favorisées et accélérées,
  • Ils ont un effet très positif sur le netlinking d’un site et améliorent radicalement le Pagerank et le Trustrank.

Quelles sont leur particularité ?

  • Ils ne sont pas à la portée de tous les concurrents en ligne
  • Ils ne sont pas impactés par les filtres de Google
  • Ils sont bénéfiques pour le classement des requêtes Longue Traîne
  • Ils sont générateurs de trafic
  • Ils favorisent la réputation d’un site

Comment les obtenir ?

Selon les dire, Il n’existe guère que très peu de moyens de les acquérir si ce n’est la presse en ligne par l’intermédiaire de dossiers de presse transmis aux journalistes de différentes revues ou bien les bloggers très influents en quête de reconnaissance et de contacts.

Quoiqu’il en soit ces liens sont d’une très grande valeur et permettent d’apporter à un site, toute la confiance et la stabilité dont il a besoin pour passer l’hiver au chaud être épargné de toute attaque extérieure (Penguin, Negative Seo).

Conclusion


Après cette étude, on s'aperçoit finalement que le netlinking ne se résume pas à une simple et sombre affaire de "pose de liens". Si l'on veut observer des retombées significatives dans le référencement d'un site, il est nécessaire d'élargir le champ de vision de son netlinking et d'envisager une approche plus globale de sa stratégie, les résultats obtenus n'en seront que meilleurs. 

Licence Creative Commons
Comment réussir son linkbuilding de khou est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.pole-position-seo.com/2013/10/linkbuilding-mettre-en-place-le-netlinking-de-son-site.html.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://www.pole-position-seo.com.